Délégationde Mayotte

Et plus que jamais d’actualité !

Projet de délégation 2012-2016

Fort de tous nos constats, du contexte socio-économique actuel de notre île, des situations de pauvreté immenses sur lesquelles nous devrions agir, des enseignements tirés de nos dix années d’expérience, nous avons dû faire des choix même au prix du renoncement à mener certains types d’actions.

C’est ainsi que nous avons déterminé 5 défis, à la fois ambitieux et raisonnés que la délégation de Mayotte se doit de relever pour les prochaines années. Quatre portent sur des enjeux de société qui nous semblent primordiaux à traiter à Mayotte tandis que le dernier est d’ordre interne et complémentaire aux précédents puisqu’il concerne le renforcement de l’association, qui permettra de relever lesdits enjeux de société.

Projet de délégation 2012-2016

publié en juin 2016

2012-2016 : cinq défis à relever… et des priorités à mettre en œuvre

Enjeu n° 1 : Soutien à l’éducation et aux solidarités familiales
Parce que la jeunesse est l’avenir de l’île, la délégation de Mayotte a fait le choix de la prendre comme la population prioritaire sur laquelle elle portera toute son attention ainsi que sur les familles des jeunes.

Enjeu n° 2 : Accès aux droits et à l’égalité des chances
La délégation de Mayotte est persuadée qu’en accentuant son effort sur l’information et la défense des droits élémentaires de chacun, un bon nombre de situations de pauvreté pourra être évité.

Enjeu n° 3 : L’accueil et le vivre ensemble entre toutes les communautés
De nombreuses communautés se côtoient sur l’île sans se connaître et leurs différences sont parfois sources de conflit. Caritas France veut montrer qu’il est possible de vivre et de faire des choses ensemble pour l’avenir de Mayotte.

Enjeu n° 4 : Le développement des pays de la région
La délégation de Mayotte ne conçoit pas son développement sans celui des autres îles de l’archipel des Comores et notamment celle d’Anjouan. C’est par le traitement des causes de l’immigration et non par les effets qu’elle induit que Caritas France pense contribuer à la mise en œuvre de cet enjeu.

Enjeu n° 5 : Renforcer un réseau de solidarité et d’animation adaptée
Pour rattraper le décalage pris avec les autres délégations ultramarines ou métropolitaines, des priorités d’ordre structurel et organisationnel ont été définies.

Imprimer cette page

Document

Consulter le site national