Délégationde Mayotte

Les 70 ans à Mayotte

Par Pascal Roig

Benoît Gizard, délégué du Secours Catholique à Mayotte, m’a demandé de vous faire parvenir quelques photos que j’avais prises de notre célébration du 70e anniversaire du Secours Catholique-Caritas France, que nous avons fêté ce 8 mai 2016 à Mamoudzou, dans les jardins de la Mission catholique, en présence du père Bienvenue, curé de la paroisse et du père Gabin.

Invitation 70 ans du Secours Catholique-Caritas France, mai 2016, Mayotte.

publié en juin 2016

Au-delà des images, comment ne pas témoigner aussi de la grande émotion collective que nous avons ressentie devant le « spectacle » que nous ont donné les deux groupes de femmes bouénis de la ville d’Acqua et de Chiconi qui ont répondu à notre invitation à participer à l’événement ? Chargé de les accueillir pendant l’office religieux dominical, j’ai eu l’agréable surprise d’échanger avec la présidente du groupe d’Acqua sur le thème du vivre-ensemble et du partage des valeurs communes notamment dans le contexte de Mayotte, de la xénophobie ambiante, de la violence de plus en plus prégnante et surtout du désir de retrouver à Mayotte les valeurs d’humanité qui sont les fondements de la société mahoraise. Elle nous a remerciés de les avoir invitées à participer à cet anniversaire. J’éprouvais une grande émotion en les remerciant au nom de la délégation du Secours Catholique de Mayotte d’avoir répondu à notre invitation.

Les femmes bouénis nous ont interprété plusieurs thèmes de débats sous forme de danses lentes et de chants traditionnels religieux, rythmés par des tambourins et extrêmement harmonieux. Les plus jeunes femmes se tenaient debout et dansaient au son des voix et du rythme des instruments. À l’issue de plusieurs chants traditionnels, les bouénis ont invité les femmes présentes à cet anniversaire à se joindre à elles et ce fut un moment d’échange fraternel.

Un apéritif local et un grand pilao collectif (plat à base de riz aromatisé au curcuma et aux épices locales et accompagné de viande) a clôturé la cérémonie.

Benoît et moi tenons à remercier chaleureusement tous ceux qui nous ont aidés à l’organisation, à la réalisation des lieux pour les débats, au service des boissons, du repas et de la sono et sans qui cette cérémonie n’aurait pas pu avoir lieu. Nous leur sommes très reconnaissants de leur engagement pour que cette cérémonie soit une fête. Un grand merci à Houssouamata et à Antoine ainsi qu’à leur mère respective pour avoir organisé les débats. Merci à Mehdi et à Nadham pour leur sens de l’organisation.

Ce 70e anniversaire du Secours Catholique à Mayotte restera comme un jour d’échange sublime pour le développement du vivre-ensemble, de la charité et de la fraternité dans ce monde incertain qui nous entoure. En ce 8 mai, jour anniversaire de la victoire contre la barbarie, je voudrais finir ce témoignage en donnant la parole à Mgr Jean Rodhain, qui disait : « La colombe de la paix ne tient plus qu’à un fil. Un fil de filet. Il y a des filets forts quand les mailles sont bien serrées. Un acte de charité serre une maille. »

Avec ma très profonde et très fraternelle amitié.

Pascal Roig
Délégation de Mayotte
Secours Catholique-Caritas France

Imprimer cette page

Portfolio